L’accouplement « couleur-trait » se mêle à une intimité sensorielle denudée de toute dénigration machiste.